Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/01/2007

Magasinage

Il vient de m'arriver un truc extraordinaire. J'ai fait les soldes (non c'est pas ça qui est extraordinaire, minute papillon), et j'ai TROUVE DES TRUCS QUI ME VONT.

Plusieurs vêtements qui me vont. C'est tellement inouï que j'ai besoin de l'écrire deux fois pour m'en convaincre. Il faut dire que j'avais mis toutes les chances de mon côté, genre planification intense pour dégoter un pantalon qui ferme, il faut bien ça, et puis ça comble ma maniaquerie maladive.

Bien. J'ai donc posé deux jours de congés pour la grande occasion. En temps normal, je ne supporte déjà pas de faire les magasins, oui j'ai horreur du shopping, normal y'a jamais rien qui me va, chat échaudé blablabla. Alors si c'est en plus pour y aller le samedi, là j'aime autant me balader nue comme un ver le reste de ma vie. Enfin, avec une écharpe quand même, je suis fragile de la gorge.

Il faut savoir que les soldes, c'est l'enfer sur terre, Apocalypse Now à côté c'est la collection Harlequin. Surtout pour les gens qui travaillent ; je peux l'affirmer, j'ai travaillé dans le commerce. Le souvenir que je garde de cette période honnie est une espèce de foire d'empoigne permanente, de bordel insensé, de fatigue métaphysique et de haine de la race humaine. Oui, carrément, les soldes c'est hyper symptomatique des pires travers de notre société de consommation (vous voyez comme ça m'inspire de trouver un pantalon que je peux boutonner ??? Je vais faire les magasins tous les jours finalement). Sans blague, pour les vendeuses c'est vraiment atroce, les gens reposent les fringues n'importe où, des nanas sont limite de se crêper le chignon pour le dernier 38, des furies se précipitent sur elle en hurlant "TOUTES LES TAILLES SONT EN RAYOOOOON ???", les étiquettes changent tous les deux jours au gré des 23 démarques successives, les cintres s'emmêlent entre eux plus que jamais (je ne pense pas que les cintres aient une âme, mais s'ils en avaient une, elle serait bien noire. Le cintre est un objet intrinsèquement maléfique, vous devez le savoir. Mefiez-vous). Les jours de soldes, on finit la journée dans un état proche d'une serpillière qui a servi à nettoyer une boîte de nuit de 2000 mètres carrés, que ce post soit aussi l'occasion de rendre hommage à tous les gens qui subissent ça deux fois par an. Quand je pense qu'un ministre a récemment déclaré vouloir autoriser les soldes à tire-larigot... m'est avis qu'il devrait éviter les centres commerciaux pendant un bout de temps pour ne pas finir lynché par des vendeuses au bord de l'effondrement psychologique.

Tout ça pour dire que je déteste la foule, et que je voulais donc éviter un samedi de soldes pour trouver des pantalons qui ferment. J'ai donc soigneusement préparé mon périple, sur deux jours de semaine, un peu inquiète qu'il y ait du monde malgré tout. Eh ben en fait, il n'y avait pas un chat. Ca commençait vraiment très bien.

Et ça a continué dans la même veine : plein de (grandes) tailles disponibles un peu partout, peu d'attente aux caisses, pas de vendeuses insistant lourdement pour me dire que ce modèle m'allait à raviiiir alors que mon visage bleuissait déjà à vue d'oeil, des réductions intéressantes, et pas que sur les rogatons de l'été 2003, bref, une sorte d'instant de grâce. Parce que les soldes, ne nous leurrons pas, c'est pas toujours la fête aux bonnes affaires, hein ! Le coup de trouver la-fringue-griffée-de-ses-rêves-les-plus-fous à 22 euros avec en plus le choix de la couleur, c'est une invention du marketing, vous l'avez bien compris. Mais bon, parfois, si on ne s'illusionne pas trop, si on a des visées raisonnables, on arrive à mettre la main sur des choses intéressantes, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. Je crois que le mieux, c'est de faire les soldes seulement si on a besoin de vêtements à ce moment-là, sinon on risque fortement d'acheter n'importe quoi, en utilisant des jsutifications oiseuses par-dessus le marché : "Non mais rends-toi compte, en achetant cette veste en patchwork de peau de rat des Andes moutarde et lie-de-vin à moitié prix, j'ai fait une énoooorme économie !!!!". Bien sûr, oui. Vous allez surtout faire une économie de pressing, puisque la petite merveille restera au fond de votre placard.

Mais moi, j'aime pas la peau de rat des Andes, et je me ferais brûler vive plutôt que de porter du moutarde. Alors j'ai plutôt acheté des pantalons noirs et des pulls gris, ou vice-versa, ça tombe bien, c'est peu ou prou ce que je porte neuf jours sur dix, je serai pas dépaysée. Mais je ne suis pas peu fière, j'ai pu sagement investir mon argent dans des vêtements qui me vont. J'ai même trouvé des pompes, comme quoi tout arrive. Je précise que je chausse du 41 (oui ben je suis grande, alors j'ai de grands pieds, tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes), et que le 41, il y en une paire par modèle, et après tu peux te brosser, Martine. D'où l'exploit incomparable d'avoir trouvé aussi des chaussures.

Donc gloire, autosatisfaction et classe internationale des classiques revisités (pantalon noir et pull gris, si vous avez suivi). Je tiens tout de même à exprimer un sérieux bémol : j'envisage de créer une association, avec pétition à la clé, militant pour interdire l'entrée des boutiques pour femmes aux hommes. Quelqu'un peut-il m'expliquer POURQUOI autant de filles tiennent absolument à amener leur mec faire les soldes avec elle ? Si c'est pour lui faire plaisir, c'est foiré : à voir leur tête de veau en partance pour l'abattoir, il y a fort à parier qu'ils préfèreraient encore être dans une réunion Weight Watchers. Si c'est pour avoir son avis, laissez tomber, ça se résume très facilement : il n'en a pas. C'est prouvé scientifiquement, les hommes distinguent je ne sais combien de fois moins de nuances de couleurs que les femmes ; quant à la coupe, au style et aux finitions, je pense qu'on peut raisonnablement subodorer qu'il en va à peu près de même. Si c'est pour acheter des vêtements qui lui plaisent à lui, je m'abstiendrai de commenter, ça risquerait de tourner autour des mots "freudien", "dépendance émotionnelle" et "besoin de séduction pathologique", je ne veux pas être désagréable, je suis de bonne humeur.

Donc je récapitule : il n'existe AUCUNE raison valable pour que des hommes traînent dans les magasins pour nanas, à moins de vouloir les perdre dans les dédales des boutiques, tels le Petit Poucet dans la forêt avec l'ogre, tout ça. Sans compter qu'ils encombrent de façon intolérable les rayons, puisqu'évidemment ils n'entendent pas quand on leur dit poliment "Pardon Monsieur !", trop occupés à rêvasser d'un match de foot entre potes, ou à n'importe quoi d'autre que d'être traîné dans les magasins par leur femme, tout mais pas ça !!! Soyez indulgente avec la gent masculine, allez faire les magasins seule, si vous ne le faites pas pour eux, faites-le pour moi, merci.

Mise à part cette note discordante, le bilan est très positif. Au moment où je vous parle, je suis bien entendu irrémédiablement ruinée, c'est une conséquence prévisible. Je crois qu'écrivaine ça va pas me rapporter assez, finalement je vais devoir écouter l'appel de ma vocation première, qui je le rappelle se trouve être call-girl de luxe. Je m'en vais donc de ce pas faire les boutiques pour trouver des porte-jarretelle rouges et des cuissardes en latex, mais cette fois, je suis pas sûre de vous raconter.

Commentaires

Moi je fais jamais les soldes pour les mêmes raisons décrites au début .... mais bon j'ai essayé d'y aller (par hasard en passant devant) mais franchement ca ressemble à une friperie...les fringues en boule par terre, les piles destroyed, les vendeuses débordées et les clientes bordeliques...bref j'ai zappé et passé mon chemin

Écrit par : Amélie | 29/01/2007

T'as de la chance, à part un pull à l'exopotamie et quelques franfreluches chez étam, je n'ai pas trouvé ce que je voulais ! Mais bon j'ai l'habitude !!
Avis de recherche : JF cherche chaussures (ballerines ou bottines) pointues pour porter avec pantalons noirs récupérés chez Jen, petit talon (pas plus de 4cm), pas trop de bistarouilles, taille 37.
Ca a pourtant l'air simple, ben non je trouve pas !!

Écrit par : Laurette | 29/01/2007

Halleluja !
Je comprends ton enchantement, moi qui suis la malheureuse détentrice d'une nième "veste en patchwork de peau de rat des Andes moutarde et lie-de-vin" même pas à moitié prix, et même pas à ma taille ;-)

Pour ce qui est de ta vocation première, j'aimerais bien quelques tuyaux, surtout s'il s'agit de fréquenter George Clooney, Yannick Noah, and co.

Écrit par : fyfe | 29/01/2007

Et que penses-tu des filles qui viennent squater les vestiaires hommes parce qu'il y a 20 km de queue à leur étage? Ah ah ...
Ce n'est pas pour ça que je soutiens les pauvres types qui sont obligés de suivre leurs copines. On sent le vécu, j'en ai même reconnus.

Écrit par : jean-christophe | 29/01/2007

Oh Pomme, j'ai horreur, j'ai toujours eu horreur des boutiques de fringues...et horreur des soldes....( et horreur des vide-greniers...et horreur des brocantes....
mais comme la logique n'est pas mon fort, j'adore les
pharmacies, les boulangeries, les cordonneries, les merceries,les librairies...et les marchés... )

J'aime énormément tes bonnes pensées pour les vendeuses (il arrive que sur les blogs elles soient critiquées, méprisées, jugées de haut: pour moi c'est le comble de la vulgarité vraimentb d'avoir cette attitude)
Merci pour elles de ta délicatesse coutumière...

Écrit par : sophie L.L | 29/01/2007

J'adore, j'adore, j'adore... Je hais les soldes mais j'aurais voulu les faire avec toi ! Personnellement j'ai juste acheté une paire de santiags vertes qui sont loin de faire l'unanimité. Je ferai mieux la prochaine fois ! Contente en tous cas que tu aies trouvé chaussures à ton pied et tout ce qui s'en suit, on en tire en général une sacrée satisfaction !

Écrit par : caro | 30/01/2007

En tous cas, je peux te dire pourquoi j'emmène mon homme dans les magasins : il n'a pas vraiment d'avis sur la mode en général, mais si il doit tirer la tronche en voyant une fringue sur moi, ce qui arrive, si, si, j'aime autant que ce soit avant de l'acheter. :-)

Écrit par : Anna | 30/01/2007

Chapeau (gris ou noir), madame! J'ai fait pareil, j'ai pris mon temps, et j'ai fini avec uin pyjama et de la lingerie, parce que la mode super mode trop mode, pas pour moi, c'est joli dans Elle mais ça ne me va pas du tout. Un pantalon noir tout simple et surtout pas slim, j'aurais bien aimé, mais j'ai pas trouvé...
Et j'adhère totalement à ce principe si bien énoncé: pas d'hommes dans les boutiques, de toute façon ça les rend dingues 1) de nous voir dépenser autant (alors que pour un lecteur MP3-dvd-micro ondes, ça ne pose AUCUN problème), 2) d'attendre comme des navets parce qu'on y passe 3 heures, 3) de penser que ça nous fait plaisir de s'adonner à une activité si ridicule (alors que pour le MP3...)
(dis donc, c'est mieux les lettres en plus gros...)

Écrit par : mariaba | 30/01/2007

ça tombe bien pour toi, j'ai vu sur une affiche que ce week end y'aura le salon erotica.
tu vas certainement trouver cuissarde rouge à ton pied ! ;o)


PS : sinon les soldes et moi, c'est à peu près la même histoire de (dés)amour !

Écrit par : Anne Cé | 30/01/2007

Ce billet est génial, et on est méga raccord aussi quand tu racontse des trucs drôles : moi non plus je ne fais JAMAIS les boutiques le samedi (je préfère payer deux fois plus cher que m'embêter dans la foule), moi aussi j'ai trouvé des pantalons noirs qui ferment cette année, et moi non plus je ne comprends pas ce que peux bien foutre un mec dans une boutique de gonzesses ;-))

Écrit par : Hélène | 30/01/2007

@Amélie : ah oui hein, c'est carrément l'horreur les boutiques dans cet état !

@Laurette : c'est vrai que c'est pas croyable à quel point il est difficile de mettre la main sur les trucs les plus simples, c'est énervant alors !

@Fyfe : toutes mes condoléances pour la veste ;-) Il faut RESISTER, à tout prix ! (cas de le dire, gniark gniark).
Hélas, concernant ma vocation je n'ai pas un seul tuyau ! Du reste si j'en avais tu penses bien que je les garderais pour moi, non mais ;-)

@jean-christophe : ah mais je suis bien d'accord, elles ont rien à y faire non plus !

@sophie L.L : je trouve tellement normal de penser aux victimes des soldes, en ayant fait partie... quand ce n'est pas le cas ça doit être plus difficile à comprendre j'imagine...

@caro : mmmh, des santiags vertes ? Je suis perplexe... ;-)
Il faudra qu'on s'organise ça, les soldes ensemble ça peut excellent non ?

@Anna : j'avoue que j'ai du mal à comprendre... j'ai pas de mec, c'est peut-être pour ça... et puis j'aime l'idée de ne porter que ce qui me plaît ! Mais après tout plaire à son homme est très agréable aussi.

@mariaba : mais oui, l'homme et la femme sont définitivement irréconciliables sur le terrain du shopping ! Halte au mélange des genres ! ;-)
Pour ce qui est de la mode présentée dans Elle, je vois trrrrès bien ce que tu veux dire !

@Anne-Cé : ah, ça fait une semaine que je me bidonne devant les 4*3 annonçant cet événement ;-) Que je trouve profondément pathétique, mais c'est une autre histoire... en tout cas c'est pas comme ça que je vais trouver mes vêtements de femme légère ;-)

@Hélène : j'étais sûre que ça te parlerait !

Écrit par : pomme | 30/01/2007

euh... bon... juste que en suisse, on a des soldes un peu tout le temps... comme le voudrais l'autre... et que finalement... le seul résultat c'est qu'il y a moins de monde dans les boutiques... qui du coup... font des soldes moins intéressantes... mais des soldes quand même... et que franchement c'est plutôt bien!
Pour le reste: commme d'hab' ... un plaisir de te lire, comme si on y était!

Écrit par : funambuline | 31/01/2007

moi j'arrive en retard, mais je remarque néanmoins que pomme arrive à case le mot "freudien" dasn pratiquement toutes ces notes maintenant... qu'est ce à dire, hum? c'est pas pour dire mais mon avis c'est un peu freudien comme phénomène. ;)

Écrit par : julie | 31/01/2007

J'aime beaucoup le ton guilleret de cette note!
Je n'ai pas fait les soldes cette année. Pas envie, pas de besoin particulier, et pas trop de sous. Loin d'être frustant, j'ai trouvé ça libérateur, après les excès de consommation du mois précédent

Écrit par : pal | 31/01/2007

@funambuline : ah ben sois pas embêtée, c'est pas ta faute après tout ;-) Dites-moi, vous seriez pas un peu bizarre en Helvétie ? ;-) Merci du compliment !

@julie : ah je me suis fait la réflexion moi aussi... je préfère pas savoir le fin mot de l'histoire ;-)))

@pal : guilleret, j'adore ce mot ! Je comprends ton ras-le-bol hein, la foire à la dépense ça fait pas hyper envie...

Écrit par : pomme | 31/01/2007

pas qu'un peu... :-)

Écrit par : funambuline | 31/01/2007

Moi aussi j'aime bien guilleret, et je l'ai employé à dessein. Il y en a un autre que j'aime beaucoup aussi (j'ai d'ailleurs hésité entre les 2!) c'est primesautier. J'adore caser ces mots légers et désuets, qui me font irresistiblement penser, allez savoir pourquoi, au petit conservatoire de Mireille (y a-t-il ici quelqu'un d'assez âgé pour avoir vu ça à la télé, parce que moi, quand j'étais petite, ça passait encore...)

Écrit par : pal | 02/02/2007

oh la la, pal, primesautier, j'adore, je dirais même plus, j'adhére!!!

Écrit par : funambuline | 02/02/2007

Alors les filles, on s'amuse bien on dirait ? ;-)

Vi primesautier c'est très joli aussi ! Pour le petit conservatoire, je vois ce que c'est, mais je crois pas que j'étais née...

Écrit par : pomme | 02/02/2007

Pomme, juste en passant : pour avoir une idée plus précise de ce qu'était "Le Petit Conservatoire de Mireille" tu vas sur ce lien --> http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?full=petit%20conservatoire%20de%20mireille&action=ft&x=0&y=0 ; tu y trouves un dossier texte et surtout plus de 70 extraits vidéos disponibles (Françoise Hardy, Alice Dona, Pascal Devran, Pierre Vassiliu, Daniel Prévost, Colette Magny, Frida Boccara, etc ...). Ce ne sont que de très courts extraits, mais cela montre le grand respect des artistes à l'époque pour la Dame ...

Écrit par : zulunation | 02/02/2007

@zulunation : bonjour vous ;-) Mille mercis pour ce lien, j'explorerai avec plaisir... et pal aussi peut-être !

Écrit par : pomme | 02/02/2007

Comment ça, tu n'es pas sûre de nous raconter ?!! Au contraire, je veux tout savoir sur la quête des cuissardes et des porte-jarretelle rouges !!
Bravo pour ton exploit shopping. Personnellement, j'adore les soldes. Mais j'ai 3 filles à habiller, alors j'ai une excellente excuse !!
Bise,
Isabelle

Écrit par : isabelle | 02/02/2007

Salut,

Je découvre ton blog avec grand plaisir, et ne peut m'empêcher d'y laisser un commentaire: J'ai travaillé 3 ans en tant que responsable de magasin de fringues, et je me suis retrouvée dans tout ce que tu as décrit!! Je suis hilare!

Quant à ta pétition, je la signe direct! Non seulement, ils n'ont rien à faire là les hommes, mais en plus, ça les saoule (à deux ou trois exceptions près!!). Alors, une solution pour satisfaire tout le monde: DEHORS!!!

A très bientôt

Écrit par : fab | 03/02/2007

@Isabelle : ah ah, les enfants, l'excuse universelle ;-)))
Bises à toi !

@fab : enchantée ;-) Je vois qu'on est d'accord sur le sujet, mais comment pourrait-il en être autrement quand on a vécu le calvaire de l'intérieur ? A bientôt !

Écrit par : pomme | 03/02/2007

Un mec dans un magasin de fille? Trois options possible:
1. la soumission: il existe une race de mecs, qui mettent un point d'honneur à ne pas avoir de personnaliter et du coup, qui sortent avec des cryptos-lesbiennes hystériques et castratrices, qui les promènent, comme on promene son caniche, chez le coiffeur, dans les boutiques... etc ... etc... A quoi ca sert d'etre accompagné par un mec dont on se fou éperduement de l'avis?? Et bé?? Vous demandez son avis à votre caniche vous??? ben là c est pareil!
2. l'homosexualité: il existe une race de mecs, qui mettent un point d'honneur à exprimer leur personnalité en affichant un petit haut de chez Jenyfer, une petite culotte de cher Morgane... etc... etc...
3. le fétichisme: ca existe, bien que je ne comprends toujours pas l'intéret de fantasmer sur un soutient gorge vide qui n'a jamais ete porté.

Écrit par : Amidala | 06/02/2007

@Amidala : tiens donc, vous ici ;-) Ton analyse me semble LEGEREMENT outrée mais je ne peux m'y empêcher d'y adhérer malgré tout ;-)))

Écrit par : pomme | 06/02/2007

je fais les soldes tous les 10ans et il me faut 10 ans pour m'en remettre ! L'an dernier, ma fille m'y a trainée, la rue de Rennes allez-retour, un samedi AM, le cauchemar !!!!
Le pire, cé que les seuls trucs qui me plaisent, ne sont pas soldés :( donc, pas mon truc, la foule, la queue ... l'hystérie ! Pas mon truc vraiment !
Alors j'ai bien ri en te lisant
Hco (ben vi Hélène, cé déjà pris ;-) )

Écrit par : hco | 12/02/2007

@hco : enchantée ! En effet, une fois tous les 10 ans ça semble raisonnable ;-) Ravie de t'avoir fait rire !

Écrit par : pomme | 12/02/2007

Les commentaires sont fermés.