Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/12/2006

Bûche aux marrons

Et dinde à la crème au beurre, ça va de soi. Quand j'y pense, j'ai faim d'avance, comme disaient Rivoire et Carret, ces chers disparus.

Alors bien sûr, mon esprit de contradiction me souffle depuis des semaines de ne pas parler de Noël. Vu que c'est la saison, c'est d'un convenu terrible, et puis toute la blogosphère en parle, ou en a parlé, et comme je chéris l'idée de ne jamais faire comme tout le monde, j'ai décidé de rester muette.

Du coup, je ne vous parlerai pas de la sensation d'écoeurement intense qui me saisit devant cet étalage de bouffe, de bons sentiments et de gadgets inutiles. Je ne vous dirai pas à quel point l'hypocrisie quotidienne me semble à son apogée à l'occasion de Noël. Je vous ferai grâce de mes états d'âme sur les trois quarts de la population mondiale qui continue à crever la dalle pendant qu'on finit les restes de foie gras jusqu'à mi-janvier. Je me tairai sur la façon éhontée qu'on a d'acheter l'amour de ses propres enfants à coups de cadeaux tous plus moches, vains et hors de prix les uns que les autres. Je préfère ne rien dire non plus sur les obligations qu'on s'impose vis-à-vis de gens dont on se fout éperdument, au seul prétexte qu'ils sont de notre famille. Quant à la vacuité spirituelle de cette célébration qui, il n'est pas inutile de le rappeler, est à la base une fête RELIGIEUSE, n'y pensons même pas, je voudrais bien savoir combien de gens vont à la messe de minuit une fois qu'ils ont ouvert leurs cadeaux et fini le champagne.

Non, tout ça, je ne vous le dirai pas, vous le savez bien, n'est-ce pas, que Noël n'est plus, depuis pas mal d'années, qu'une vaste course à la consommation et au gaspillage, une façon comme une autre d'oublier qu'un an de plus s'est écoulé sans que l'horreur du monde n'ait reculé d'un millimètre, une manière de se persuader que les liens familiaux sont toujours étroits. Vous avez déjà conscience que les marchands se frottent les mains depuis trois mois à la perspective de cette période bénie (pour eux, en tout cas), et que les enfants cessent de croire au Père Noël de plus en plus tôt. Vous voyez bien que toute velléité d'élévation spirituelle ou humaniste est vaine, même à cette occasion, où elle devrait pourtant primer.

Je ne vous parlerai pas non plus du fait que le mois de décembre est pour moi, depuis quelques années, le mois le plus difficile de l'année, car je n'ai pas envie de m'étendre sur les raisons de cette désaffection. Je ne vous le dirai pas, ce serait trop facile, et puis vous me rétorqueriez aussitôt « Ah ben voilà, tout s'explique, tu n'aimes pas Noël pour des raisons personnelles, tout ça c'est psychologique. Carrément freudien, ton problème avec Noël. »

Peut-être, en effet. Ca joue, évidemment. Pendant plus de 25 ans j'ai adoré Noël. Et croyez-moi, je donnerais cher pour que ça dure toujours. Mais ce n'est pas le cas, je ne peux pas l'ignorer, et je crois que je vais refuser pendant longtemps encore de le fêter. Manque de bol, je suis née un 24 décembre (rien d'extraordinaire cela dit, il y a statistiquement autant de chances de naître ce jour-là plutôt que n'importe quel autre), je fête donc quelque chose malgré tout. Il ne tiendrait qu'à moi de le refuser aussi, mais étrangement je n'ai pas le coeur à résister. Ca viendra peut-être, allez savoir, après cette année, où je vais d'ailleurs atteindre l'âge du Christ, la bonne blague. En fait, curieusement, je ne vois plus dans Noël qu'une signification spirituelle, et oecuménique évidemment ; je hais la religion, pour les ravages qu'elle cause depuis des millénaires, mais à cette occasion je suis sensible à une certaine spiritualité, qui perdure, disons-le, malgré la déferlante consumériste.

Bien. J'avais décidé de ne rien dire, mais il a fallu que ça sorte. Quoiqu'il en soit, ce que j'en pense n'est bon que pour moi, comme d'habitude ; je vous souhaite sincèrement d'aimer fêter Noël, et d'y trouver ce que vous en attendez. Malgré tout, je suis sûre que pour beaucoup d'entre vous c'est encore une période magique. J'espère, comme tout le monde au fond, que ce sera une trêve, même de quelques heures, nous en avons tellement besoin. Je rêve, évidemment, que le monde en ressortira un peu moins laid ; ça ne sert à rien, puisque ça ne sera pas le cas, mais rêver un peu c'est toujours bon à prendre. En décembre, ou n'importe quand dans l'année.

Du fond du coeur, je vous souhaite un joyeux Noël.

Commentaires

Pomme, je te souhaite un très bel anniversaire!! Etre née le 24 décembre... Les paiens célébraient la nuit la plus courte et le retour vers la lumière. Je comprends mieux ce qui irradie de tes posts : tu portes la lumière en toi!!!
Pour le reste... Je te rejoins sur certains points. Pour tout dire, je vomis Noël et tout ce qui s'y rattache (consommation +++++, gabegie, orgies...) j'avais même décidé de boycotter ça cette année. Puis (un peu grâce à ma psy, merci...) j'ai décidé, en conscience, d'aborder cela autrement cette année. J'ai décrété que je ne faisais pas de cadeaux individuels, j'ai créé des cadeaux collectifs (un par maison). J'ai également décidé que j'allais aller passer Noël avec la famille car nous vivons tous éparpillés aux 4 coins de France et que nous allons tous nous voir à cette occasion (parents (divorcés), soeurs, beau frère, leurs enfants, le poisson rouge et Tata...). Je me suis dit que le fait que chacun fasse des centaines de kms pour se retrouver chez mon père puis chez ma mère était en soi un beau cadeau. Depuis je me sens plus légère. Je sais qu'il va y avoir tout le reste (bouffe, petits plats dans les grands, messe, trop de tout,etc...gnagnagna et aussi la pensée persistante du Monde, ailleurs) mais je vais y aller dans un autre état d'esprit et j'espère que cela va, un peu, déteindre sur les autres!!!
Bises, Pomme et continue à briller!!! (une vraie Etoile du Berger!!!)

Écrit par : Breizhoudoudou | 19/12/2006

Noël, c'est un peu la trève pour moi, tu as trouvé le mot juste...
Trève de pensées pessimistes (et malheureusement tellement lucides !)...
Ca fait du bien, une trêve, alors c'est un peu triste que tu n'y aies pas droit...
En tout cas, chère Pomme, je te souhaite par avance un très joyeux anniversaire !

Écrit par : fyfe | 19/12/2006

J'adore ta manière de ne pas aborder certains sujets, encore une fois je suis horriblement jalouse de ton écriture.
Pour avoir mon anniversaire très proche de noël aussi, j'ai une parade qui consiste à m'offrir un cadeau d'anniversaire lors de mes achats (pour les autres) de noël... et là j'ai de nouvelles bottes qui me font oublier tout ce qui m'irrite dans cette période de l'année... et en plus je vais avoir plein de fêtes pour pouvoir les exhiber l'air de rien... :-)

Écrit par : funambuline | 19/12/2006

Chère Pomme et presque soeur d'anniversaire... je te souhaite un joyeux Noël mais un Noël façon Gabbel : de l'Amour avec des gens que tu aimes, qui t'aiment pour toi et ce que tu es et aussi de bonnes choses à manger mais sans se rendre malade et parce qu'on sait les apprécier.
Je te souhaite un joli cadeau...juste un mais qui vient du coeur et pas spécialement à 3 chiffres.
Oui Pomme malgré ce texte je te souhaite un merveilleux Noël et un bel anniversaire.
Et puis tiens, je t'embrasse sur les deux joues, hop voilà !

Écrit par : Stéphanie | 19/12/2006

Je m'aperçois subitement que vous allez tous gentiment me souhaiter un bon anniversaire, bêtement je n'avais pas prévu ça... peut-être est-ce un terrible lapsus ;-)

@Breizhoudoudou : merci, c'est très gentil ! Je ne connaissais pas cette célébration païenne...
Je suis certaine qu'il existe des façons "alternatives" de fêter Noël, et ça concerne beaucoup de monde, sans aucun doute ! Je suis heureuse que tu en fasses partie... joyeuses fêtes à toi !

@fyfe : merci beaucoup... tu sais, cette trêve, je me l'accorde malgré tout. Le fait de ressentir de la peine ne m'empêche pas, et puis il y a tellement de gens plus malheureux à cette période... et pendant toute l'année. Je ne voudrais pas m'apitoyer sur mon sort, car j'ai la chance de n'être pas seule au monde.
Bonne trêve à toi aussi !

@funambuline : ah ah, je vois que tu ne te laisses pas abattre ;-) Bien raison ! Merci de tes compliments ;-)

@Stéphanie : venant d'une quasi-jumelle, j'accueille tes souhaits avec bonheur ;-) Pour la façon de fêter Noël, je vois que nos conceptions se rejoignent... bonnes fêtes à toi, et grosses bises aussi !

Écrit par : pomme | 19/12/2006

Pomme, c'est vrai, Noël c'est comme un miroir grossissant de ce qui se passe le reste du temps, de cette folie de nos égoismes, de nos plaintes, de nos petites misères d'enfants gâtés...alors que la vraie misère est là...ici, pas loin, et partout dans le monde...
Folie de la consommation effrenée qui finalement ne fait plaisir à personne et tourne à la corvée...
Et puis en même temps comme tu le dis si bien, il y a ces lueurs, cette envie que tous les humains partagent,
d'"y" croire, cet espoir que tout puisse s'arranger..
cette confiance sans laquelle nous ne pourrions plus avancer...
Noël c'est quand même en dépit de tout, cette petite lumière fragile, ces bougies qu'un souffle de vent risque d'éteindre, mais qui se rallument tant qu'on est vivants...
et c'est beau quand même !!non?
C'est de la douceur dans le noir du tunnel, c'est toutes les pensées vers toi Pomme, et tes jolis lapsus comme tu dis !
C'est l'affection que je ressens pour toi..
Vive Noël,aussi craignosse soit-il souvent !

Écrit par : sophie L.L | 19/12/2006

Pour moi, Noël c'est magique. C'est le moment où après une année à vivre dans le réel et le quotidien, on laisse entrer le rêve, la douceur et le vin chaud :o)
Pour moi c'est aussi une trève, un moment où le reste n'a plus d'importance. Où je retrouve ma famille, différemment du reste de l'année. Leur faire des cadeaux me fait le plus grand plaisir, de même que recevoir les leurs, et ce peu importe leur valeur. Car dans les cadeaux des autres l'on comprend comment ils nous perçoivent. C'est l'occasion de grandes discussions de famille autour du sapin (famille que l'on peine à rassembler en entier pendant l'année), de partager nos émotions et nos vies.
Je sais que c'est complètement illusoire et que la plupart des gens se noient dans le consumérisme ambiant, que l'hypocrisie devient une valeur et que rares sont ceux à vraiment ressentir cette magie de Noël. Mais peu m'importe. Je veux que ces instants me restent précieux.

Quoiqu'il en soit, je te souhaite un très joyeux Non-Noël, que tu sauras, j'en suis certaine, apprécier à ta façon, et c'est là l'essentiel !

Écrit par : Cely | 20/12/2006

Comme je te comprends ! Je rejette profondément moi aussi tout ce que tu pointes...
Mais malgré ça, je vis très bien cette période, je l'apprécie même.

J'ai la chance (et j'en fais le choix aussi) d'échapper à la folie de Noël, à ses excès, à la surconsommation : je n'ai jamais cru au Père Noël (mes parents ne m'en ont jamais parlé). Devenue grande, à cette période, je ne vais pas en centre ville, je ne mets pas les pieds dans les supermarchés (encore plus que d'habitude je m'approvisionne ailleurs), j'ai un autocollant stop pub sur la boite aux lettres et je ne regarde pas la télé... Du coup, l'avant Noël reste une période agréable, prétexte à faire quelques gâteaux, à participer à des échanges de colis entre blogeuses gourmandes et à déguiser mon cactus en arbre de Noël. J'ai préparé quelques cadeaux, modestes, uniquement pour les très proches (mes parents, mes frères, mon amoureux, sa mère et ma filleule).

Quant aux festivités proprement dites, dans ma famille, pas de grand tralala ! Comme dans mon enfance, je passerai la soirée du 24 avec mes frères et mes parents (mon homme travaillera cette nuit là), nous aurons préparé un repas un peu festif mais pas excessif, nous irons à la messe (mais sûrement pas à minuit !) car le sens religieux de cette fête compte chez nous et nous échangerons nos cadeaux au retour...
Nous serons surtout heureux d'être ensemble, car nous ne nous voyons pas très souvent (distance oblige). Cette année sera sans doute marquée d'une émotion particulière puisque mes parents vont quitter la maison qu'ils occupaient depuis 20 ans...

Ce tableau peut sans doute paraitre cucul la praline mais c'est le Noël que nous allons passer, il est à notre image et j'en suis heureuse.

Quand on regarde autour, c'est clair que le sentiment d'écoeurement dont tu parles a largement de quoi être alimenté. Plutôt qu'une vaine révolte, je préfère ne pas rentrer dans le système et vivre Noël à ma façon, pour ce qu'il représente pour moi. J'ai eu la chance, étant ado, de pouvoir vivre un Noël "alternatif" avec des amis : nous avons passé le réveillon avec des SDF (dans une soirée organisée par une association) et je n'oublierai jamais cette année là...

Je terminerai ce long commentaire en te souhaitant tout de même de tout coeur un joyeux Noël, ou en tout cas de passer un Noël à ton image, comme tu le souhaiterais. et je te fais de grosses bises pour ton anniversaire !

Écrit par : Anne Cé | 20/12/2006

Yes yes yes, tu ne couperas pas au Joyeux Anniversaire pomme ;-))
J'ai dû aller vers les grands mags cet aprèm, je confirme que ça ne s'arrange pas côté conso, bonjour la foule chargée de paquets Boulevard Haussmann...

Écrit par : Hélène | 20/12/2006

ah ben oui forcément que tu vas l'avoir, le joyeux anniversaire! et tu l'auras même une deuxième fois le bon jour en plus!! ;))
bon, moi j'aime bien noël, j'adore recevoir des cadeaux et j'aime bien en faire, j'adore tout ce qu'on mange, et vu que je n'ai pas encore eu e temps de me jetter dans les magasins pour l'instant j'ai échappé au pire...
allez ça sera vite passé!!

Écrit par : julie | 20/12/2006

Bonsoir Pomme,

Décidémment, nous avons les mêmes visions sur plusieurs choses. Cette période me déprime à tel point que j'ai envie de zapper les prochains jours pour arriver directement au mois de janvier, envie de rien, absolument "rien".

Écrit par : Arsouille | 20/12/2006

J'attendrai le jour J pour te le souhaiter...
Pour tout le reste, je suis oh combien d'accord, et dégoûtée aussi par cette quantité de bouffe, de jouets, de trucs qui brillent. Si je pouvais, je partirais au bout du monde juste le 23, jusqu'au 2 janvier, parce que le réveillon du nouvel an, c'est pareil, très peu pour moi!
Comment ça je suis rabat-joie?
J'adore pourtant faire la fête, mais pas comme ça...
Et Noël en famille, pour moi c'est un remake de festen tous les ans!( et je n'y couperai pas cette année)
Un jour peut-être je vivrai un Noël qui me ressemble (plus de Noël du tout?). Juste avec l'Homme, why not. Et peut-être avec des enfants, mais sans l'option méga hotte inutile. Allez, peace. J'y vais, mais j'ai déjà mal au coeur!!

Écrit par : mariaba | 21/12/2006

Arf, comme je suis d'accord avec toi Pomme: Noël, n'est devenu que conso&Co!!! Cependant, c'est le moment ou l'on se retrouve en famille (enfin chez moi) et ça c'est du bonheur!
Et OUI: je te souhaite un joyeux anniversaire!
bises

Écrit par : Esther | 21/12/2006

Une fois de plus, j'ai adoré ton post ! lu d'un coup d'un seul sans bouder mon plaisir !!! et alors même que je partage pas tout à fait tes opinions ! bravo pomme!

Écrit par : marie caroline | 21/12/2006

Très chère pomme,
venant d'apprendre que je ne pourrais être devant mon ordi dimanche, je tenais à te souhaiter tout de même un très joyeux anniversaire.
En Hollande existe un tradition qui consiste à féliciter la mère de la personne qui fête son anniversaire (finalement c'est elle qui a souffert le jour j...), et je me permets donc de féliciter ton pommier! :-)
En espérant que ta journée soit belle, que tu sois entourée de ceux que tu aimes (et que l'autre qui fète ses 2006 ans ne se fasse pas trop présent!!!).
A bientôt!

Écrit par : funambuline | 21/12/2006

Bonjour Pomme,

Je viens de découvrir ton blog et j'avoue que je suis ravie d'être tombée dessus. Je te rejoins sur ce que tu penses de Noël, pour moi c'est un moment difficile, ma famille vit à l'étranger, certains sont partis, mes frères ne seront pas présents, bref il y a mon père et ma mère au moins, mais fêter Noël à trois alors que tout le monde se réunit...snif. Je ne vais pas non plus m'appitoyer, il y a plus triste que mouaaaaaaaaa.
Mais bon...peut-être que pour une fois dans l'année certaines personnes essaient d'avoir un moment de compassion, un moment d'amour pour son prochain. C'est vraisemblablement pathétique ce que je dis, je me dis juste qu'il y a une certaine douceur qui plâne au dessus de la folie de noël. Malgré que tout ça soit du à notre société de conso, au moins, pendant un temps, les gens pensent à autre chose que leur gueule...
Euh...joyeux noël à tous...

Écrit par : Kokaline | 21/12/2006

@sophie L.L : merci beaucoup, c'est très gentil... oui, il y a de la beauté dans Noël, même si elle n'est pas toujours évidente à percevoir...

@Cely : fais-moi confiance, je saurai bien profiter de ces instants ! Et je te souhaite de faire de même, apparemment c'est bien parti !

@Anne-Cé : je trouve ton commentaire plein d'intelligence, de bon sens et d'humanité... tes souhaits me touchent, qu'il en soit de même pour toi !

@Hélène : m'en parle pas, il faut que j'aille faire les boutiques après le bureau... bah oui, parce que je fais ma rebelle, mais quand même j'achète des cadeaux aux gens hein ! Enfin, à deux gens pour être précise ;-) Et c'est déjà du boulot !

@julie : oui, c'est déjà presque fini quand on y pense... bon courage pour les courses, bises ;-)

@Arsouille : enchantée ;-) Moi aussi c'est le sentiment que j'ai, il me tarde le 2 janvier...

@mariaba : moi aussi je serais assez pour fêter Noël en amoureux... (quelle horreur cette phrase ne veut rien dire, apparemment la magie de Noël annihile mes facultés grammaticales ;-)) Allez, même si c'est la mort dans l'âme, il y a des gens à qui ça fait plaisir de te voir...

@Esther : merci beaucoup ! Bises aussi ;-)

@marie-caroline : ah c'est un très gentil compliment, me lire avec plaisir même si on n'est pas d'accord... merci beaucoup !

@funmabuline : c'est adorable d'avoir prévu ça... merci beaucoup ! Ma mère sera certainement très touchée de ton attention. Je te souhaite de très joyeuses fêtes aussi !

@Kokaline : bienvenue ! Rah non c'est pas du tout pathétique ce que tu dis, au contraire, c'est l'humanisme, le partage, la compassion qui devraient primer ! Donc si certains l'entendent de cette oreille, c'est très bien, et vraiment je ne doute pas que ce soit le cas !
Joyeux Noël à toi aussi ;-)

Écrit par : pomme | 21/12/2006

Ah ah, moi aussi je fais ma rebelle mais j'achète des cadeaux à deux gens ;-)) (enfin trois, dans mon cas)

Écrit par : Hélène | 21/12/2006

Tu sais que ton post m'interpelle vraiment, depuis quelques jours je me sens mal à l'aise devant notre société. D'un coté les magasins bondés, les caddies plein de foie gras, et de l'autre la misère ne fait pas de trève. Il y a plus de 100 000 SDF dans notre pays. Ce matin à la poste il y avait une femme visiblement mal en point, qui tremblait, personne ne l'a regardée ni se demandait si elle allait bien. J'ai réouvert les yeux sur les sans abris que je me suis habituée à ignorer. Bref ces fetes ne sont pas très joyeuses, je m'écoeure moi même car je vais quand même offrir des cadeaux, accepter les invitations aux repas trop lourds, manger du chocolat hors de prix.

Écrit par : maryline | 21/12/2006

J'ai un sentiment très ambivalent sur Noël : j'adore être réunie avec ma famille, finalement, c'est si rare, j'adore voir l'attente des enfants tout le mois de décembre, et leur joie le 24 au soir, j'adore me creuser la tête pour savoir ce qui fera plaisir aux autres, en fait je pense que Noël me fait redevenir la petite fille que je ne suis plus, c'est très rassurant malgré le temps qui passe. Il faut dire que je le fête toujours chez mes parents, dans la maison où j'ai grandi, et j'ai bien conscience que le jour ou ça ne sera plus le cas, noël ne sera plus jamais un vrai noël pour moi... D'un autre côté, c'est vrai que j'éprouve régulièrement un sentiment de nausé devant toutes ses dépenses, les miennes et celles des autres. Qu'y faire ? J'avoue humblement que je n'ai pas le courage d'aller fêter noël avec des SDF, ou de donner tout l'argent que je consacre aux cadeaux à une association caritative. Alors je continue mes petits rituels, avec un sentiment de joie mélé de culpabilité...

Écrit par : pal | 22/12/2006

PS : je relis ton post après coup. Je précise quand même que je n'ai pas du tout le sentiment d'acheter l'amour de ma fille en lui faisant des cadeaux. Je sais bien qu'elle m'aime en dehors de tout ça. Je lui fait plaisir parce que je l'aime, et non pas pour qu'elle m'aime. La nuance est de taille. Par contre, là où je te rejoins tout à fait, c'est qu'il est hors de question de s'imposer la présence de gens qu'on n'aime pas. Ca, j'ai toujours refusé, que se soit pour Noël ou pour tout autre évènement.
Mais j'avais oublié le plus important, joyeux anniversaire !

Écrit par : pal | 22/12/2006

Une trêve bien méritée, ce Noël! Le temps de se ressourcer, de réfléchir, de reprendre contact, de revoir -- en bref (pour citer Club Med), être re.

Je te souhaite Bon Anniversaire et Joyeux Noël, Pomme! Happy Birthday and Merry Christmas!

Écrit par : Lost in France | 23/12/2006

@Hélène : ben ouais faut pas non plus exagérer, faire des cadeaux aux gens qu'on aime c'est bien même à Noël ;-)

@maryline : moi aussi je pense à tout ça, mais je suis partagée entre ce constat et la volonté de ne pas céder à un sentiment de culpabilité un peu stérile... je crois que tout ce qu'on peut faire, c'est vivre les fêtes à notre façon, et essayer d'en tirer le meilleur. Même si on a l'impression de ne rien faire pour ceux qui souffrent, y penser c'est déjà quelque chose...

@pal : merci ! Je ne veux évidemment blesser personne en parlant d'acheter l'amour de ses enfants... moi des enfants, je n'en ai pas, donc je ne peux pas prétendre me mettre à la place des gens qui en ont. Disons que c'est une impression qu'il m'est arrivé de ressentir, même si les principaux intéressés ne le font bien sûr pas dans ce but là. Et même si bien sûr, plein d'autres évitent de le faire...
Joyeuses fêtes à toi !

@Lost in France : thank you so much ! The same for you ! Hope you can go back to the States to see your family...

Écrit par : pomme | 23/12/2006

oui je sais que mon sentiment de culpabilité est stérile mais cette année il est particulièrement présent. J'essaye de le compenser un petit peu, je donne de l'argent à tous ceux qui m'en demandent, les gens qui sonnent à ma porte, les clodos, les courriers de fondations.... et je fais des cadeaux aux gens de ma famille évidement.

Écrit par : maryline | 23/12/2006

il est minuit 15 alors on est le 24 décembre, bon anniversaire Pomme. (Maintenant on a le même age tiens, d'ailleurs c'est logique quand j'y réfléchit).

Écrit par : maryline | 24/12/2006

bon, et bien joyeux anniversaire, pomme! (24/12, 13h25 a tokyo).

moi, tout pareil, sur noel. et je m'en suis rendu compte vraiment quand je suis rentree en france pour les fetes il y a 2 ans (ca fait 4 ans que j'ai quitte paris): le marathon a la depense et le gavage systematique, le tout en decalage horaire (et meme si on aime beaucoup le foie gras et le champagne, apres 12h d'avion, c'est pas facile, mais on doit faire bonne figure a ceux qui recoivent...).

bref, tout ca pour dire que maintenant, Povcheri et moi ne rentrons plus pour les fetes. ici, au japon, noel est une fete plutot pour les amoureux. une espece de st valentin puissance 1000. donc pour moi, c'est tres bien. un chouette diner avec mon amoureux et quelques amis ce soir (demain n'est pas ferie, nous travaillons comme tous les jours), echange de cadeaux (que j'adore choisir petit a petit, des novembre, quand je tombe sur quelque chose de chouette pour lui).

en gros, pour moi, noel, c'est l'occasion de manger de tres bonnes choses (sans orgie), et de se faire plaisir avec mon cheri en se faisant des petits cadeaux.

ps: ma moman aussi est nee le 24, et je pense qd mm que ca doit etre trop injuste, car des tas de gens doivent se dire qu'on peut bien faire 1 gros cadeaux plutot que 2 moyens. alors que qd on a son anniversaire tres loin de noel, noel, c'est une vraie 2e occasion pour les cadeaux (et meme petits ou gratuits, moi j'adore les cadeaux).

pps: un des trucs que je deteste le + a noel, et c'est particulierement frappant au japon (ou noel n'est pas une tradition, donc, un peu comme halloween chez nous), c'est les chants de noel des le 1er novembre dans les magasins, musiques d'attente, etc. et particulierement les versions remixees hard-dance des chants religieux!

Écrit par : iza manga | 24/12/2006

JOYEUX NOEL jolie pomme ...

Écrit par : Mini Fée | 24/12/2006

Je te souhaite un très bon anniversaire Pomme...
C'est un peu troublant de voir que d'après les différents commentaires, tout le monde a une approche distanciée de noël, malgré la frénésie qui nous entoure et qui laisse croire que tout le monde croit encore à cette magie ou fait semblant, docilement.
Bien d'accord pour dire que beaucoup fêtent noël pour se persuader que les liens familiaux résistent, j'ai moi aussi cru pendant longtemps que ce réveillon (magique?) pouvait conjurer ce qui s'effritait dans mes relations familiales. J'ai décidé pendant les dernières années de ne plus jouer à ce jeu de dupe si bien que ca fait 5 ans que je n'ai pas fêté noël avec mes parents (c'est assez compliqué, mélange d'incompatibilités et d'éloignement, tout le monde se croise). Mais cette année finalement, ca me pèse vraiment: cette fête où tout le monde est heureux, pour de vrai ou non, mais au moins rassemblé le temps d'une soirée, ça me manque. Peut-être que du coup, à l'avenir que je repasserai du côté des conventions?!
En tout cas, moi qui vient d'une famille laïque, je n'ai jamais assisté à une messe de minuit. Je pensais y aller peut-être ce soir, mais comment savoir quelle messe est belle à voir, avec des crèches vivantes par exemple? J'ai pas envie de me tapper toute une messe pour juste entendre un curé dire "joyeux noel" à la fin!

Écrit par : Estelle | 24/12/2006

BON ANNIVERSAIRE ma pommette !!

Je te fais plein de bises pour cette journées péciale et magique ! ;-)

Écrit par : Hélène | 24/12/2006

Merci à tous, c'est adorable...

@maryline : eh bien quelle vélocité ! Minuit quinze, rien que ça ! Hummm, je dois dire que tu me vieillis un chouïa, je suis née à 6 h du matin ;-) Merci beaucoup !

@iza manga : bienvenue ! Avec Esther vous allez pouvoir former un club d'expatriées japonaises ;-) En tout cas la célébration nippone de Noël me semble très intéressante... hormis les terribles chants que tu décris bien entendu ;-) Merci de tes souhaits, passe aussi de bonnes fêtes !

@Mini Fée : ça me fait plaisir de te revoir ici... je te souhaite de passer cette période aussi bien que possible malgré les circonstances... merci beaucoup, plein de bises !

@Estelle : ravie de te voir ici ! Je suis d'accord, la messe de minuit est une tentation, mais perso j'ai un peu peur de m'endormir (oups...) Comme toi j'essaie de privilégier le resserrement de certains liens à cette occasion, je pense que ça n'est bon qu'à ça en fait. Je ne suis pas curé, mais je te dis un grand "Joyeux Noël" tout de même !

@Hélène : oui oui, très spéciale... je te raconterai ! Merci mille fois, pour tout. Je t'embrasse fort ;-)

Écrit par : pomme | 24/12/2006

Bon anniversaire, Pomme... Pour moi c'est un triste noël cette année, et je me demande si j'arriverai à le voir autrement maintenant que comme le lendemain d'un enterrement...

Cela étant dit, je t'embrasse fort...

Écrit par : caro | 24/12/2006

Cette année,tout le monde en bonne santé, une jolie messe de minuit, une réunion de famille très douce (il ne manquait que ma belle-soeur), un Père Noël tout à fait raisonnable, pas de foie gras, et le sentiment de n'avoir pas "overdone it".
Et j'adore mes filles, et j'aime leur faire des cadeaux, ne serait-ce qu'une bricole qu'elles vont recevoir avec des "waouh !!". Et cadeaux ou pas, ça ne change rien à l'Amour qu'elles me portent. J'en suis convaincue.
Et aujourd'hui, nous faisons ensemble le tri des jouets pour donner. Vaste mission.
Et j'aime les lumières blanches qui illuminent la nuit.
Et j'adore écouter "L'album de Noël" de Roch Voisine....
Et voilà pour mon Noël à moi...
Mais je comprends ce que tu dis ne pas vouloir nous dire.
Et de tout mon coeur je te souhaite un jour de re-ressentir une des joies de Noël.
Et bien sûr, Happy Belated Birthday à la jeunette que tu es !!
Bises et à bientôt j'espère.
Isabelle

Écrit par : isabelle | 29/12/2006

Bonne année ma Pomme

Écrit par : Mini Fée | 02/01/2007

@caro : merci... et gros bisous quand même ;-)

@isabelle : je suis heureuse de voir que les fêtes se sont passées comme tu l'espérais... quant à moi je ne m'en suis pas trop mal tirée ;-) Merci de tes souhaits, je tembrasse !

@Mini Fée : merci beaucoup, toi aussi !

Écrit par : pomme | 02/01/2007

Pomme, ya pas du café après la bûche aux marrons ? ça dort en cuisine ou quoi?!!!!

Écrit par : sophie L.L | 02/01/2007

Dis-donc t'es où pomme ?

Écrit par : caro | 03/01/2007

ouais pomme tu te prend pour moi ou quoi?? ;))
et bonne année au fait!!

Écrit par : julie | 03/01/2007

Nan mais vous avez rien compris, je fais exprès pour me faire prier ;-))))

En fait, je suis exténuée, et toujours aussi fainéante. Mais je m'y mets, juré craché !

Julie je suis morte de rire ;-) J'attends avec impatience ton post sur Groult, je l'ai lu récemment et je pense sérieusement à faire un commentaire de deux kilomètres. Enfin, je vais lire ton billet avant hein !

Écrit par : pomme | 03/01/2007

Les commentaires sont fermés.