Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/04/2006

Mort de ridicule

Heureusement, ça n'existe pas, parce que sinon, il y aurait eu une sacrée hécatombe sur nos écrans depuis 3 ou 4 ans.

Loin de moi l'idée de ressasser : c'était mieux avant (mais ne me poussez pas trop quand même), parce qu'à mon avis, ça fait de longues années que la télé diffuse à longueur de journée de la merde (en tube, donc). Mais là, la connerie cathodique connaît une croissance exponentielle qui me laisse rêveuse, car je ne veux pas gaspiller mon énergie à me mettre en colère pour de telles futilités.

Dernier avatar : Je suis une célébrité (ah bon ?), sortez-moi de là (tu peux crever !), autrement nommé Les has been dans la jungle. Et encore, has been, c'est un compliment, parce que pour être, il faut avoir été, comme dirait Shakespeare. Ah non, c'était pas lui.

Bref. Je suis malencontreusement tombée (croyez-moi, s'il vous plaît) sur cette émission pitoyable. J'ai reconnu quelques participants, manifestement pourchassés par le fisc, pour en arriver à accepter cette pantalonnade ; mais pour bon nombre d'entre eux, je me suis trouvée devant de parfaits inconnus. Tout d'abord, une sorte de croisement entre Arthur, Jean-Michel Jarre et Grace Jones (intéressant non ?), dont j'ai appris par la suite qu'il était un homme d'affaires. Comme quoi, le business, c'est comme le reste, ça a eu payé, mais ça paye plus ! Ensuite, une fausse bimbo même pas blonde qui a le même nom qu'une humoriste un peu sur le retour. Et enfin, cherry on the cake, un grand type avec une tête de psychopathe et un balai quelque part. Pour lui, tout s'explique : il est le dernier rejeton de notre famille royale (car oui, nous en avons une). Il est la preuve vivante que les mariages entre cousins, il vaut mieux ne point trop en abuser tout de même.

Ajoutez à ce casting improbable une ancienne championne de ski qui la ramène plus que de raison, un ex-junkie qui aime bien le vélo, une baiseuse nautique et une chanteuse pseudo-suédoise qui a tout essayé, y compris être produite par Dalido, et vous aurez le tableau. Et tous ces magnifiques spécimens de l'espèce humaine – ça me donne envie de faire partie de la famille d'E.T. - de s'ébattre dans la jungle (au milieu des caméras et des projos quand même, histoire de ne pas être trop dépaysés), de se mesurer à des bestioles exotiques préalablement aspergées de DDT, et de nager dans des torrents boueux où ils ont certainement pied. Manquerait plus qu'on en perde un ! Les annonceurs seraient furieux.

Et bien sûr, le tout sous couvert de charité dégoulinante, de dons à des associations, mais mises en concurrence bien sûr. Si le candidat représentant des handicapés se fait sortir trop vite, cette association aura beaucoup moins d'argent que celle défendant les orphelins par exemple. Normal non ? Faut pas exagérer non plus, déjà on leur fait des dons, ils voudraient pas aussi qu'on leur donne à tous pareil ??? Bienvenue dans le monde magique de la générosité sponsorisée...

Je vous entends déjà : c'est pas la première émission du genre ! Il y a eu les faux fermiers jet-setteurs, les comiques troupiers encasernés, j't'en passe et des pas mûres ! Ouais, c'est vrai. Mais là, je trouve que c'est la goutte. J'ai juste envie de dire stop. Donc je le dis : STOOOOOOOOP !!!!! Rendez-nous Michel Polac ! Ou l'académie des neuf ! La séquence du spectateur ! Et même Cinq colonnes à la Une tiens ! (je sais pas si c'est bien, je l'ai jamais vu. Et je ne vous permets pas de mettre ma parole en doute, non je n'ai pas 74 ans !). Tout, mais pas ça.

Je dis ça, mais à l'instant où je tape ces mots, je suis devant La Nouvelle Star... moi aussi, je suis vendue à la télé-réalité... oui j'ai honte ! Mais bon, cette émission c'est différent non ? On y entend plein de chansons de chanteurs morts, on y voit plein de jeunes gens beaux, souriants et très bien coiffés, il y a les coups de gueule des quatre guignols qui essaient désespérément de nous faire croire qu'ils ne se sont pas fait avoir par le système, et on a vraiment envie de les croire ! Et puis il y a Gaël... ah, Gaël... à lui seul il donnerait presque envie de se réconcilier avec la race des post-adolescents... non, décidément il est trop jeune. Enfin bref, ça se laisse regarder quand même, surtout si on n'écoute pas trop...

Commentaires

ahhhhh l'académie des 9 ... snif snif snif ... que de souvenirs .....

Écrit par : La fée philosophe ;-) | 19/04/2006

Très vrai!

Écrit par : Fodsy | 04/05/2006

Les commentaires sont fermés.