Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/03/2006

Solitude, ma compagne

 

Récemment j'ai vu un film, dont j'ai oublié le titre, où un des personnages, joué par Mathilde Seigner, disait à peu près ceci : « Maintenant que je sais monter une étagère Ikéa toute seule, à quoi pourrait bien me servir un homme ? »

Loin de moi l'idée de reprendre à mon compte cette phrase lapidaire, et puis de toute façon je ne sais pas monter une étagère Ikéa toute seule (puisque les ingénieurs suédois doivent compter parmi les pires pervers que la Terre ait porté), mais j'avoue en partager l'esprit ; le problème là-dedans, c'est moins « les hommes » (entre guillemets puisque c'est un concept parfaitement abstrait, sans aucune réalité, en tout cas dépassant toute possibilité de généralisation) que le fait de vivre seule...

Quand je lis en couverture d'un magazine un titre du style « Ces gens qui ont choisi le célibat », ça me fait beaucoup rire ; comment peut-on oser affirmer qu'on a CHOISI d'être seul ? Je m'explique : on « devient célibataire » 

-soit après une rupture ; même si on est à l'origine de la séparation, on le décide rarement dans le but d'être célibataire, non ? On le décide parce qu'on n'aime plus, qu'on ne s'entend plus, parce qu'on en a marre de ramasser des chaussettes au milieu du salon ou de se faire engueuler parce qu'on rentre huit minutes en retard, mais pas parce qu'on se dit : « Tiens, si je choisissais d'être célibataire ? ». Bref, il ne faut pas confondre les causes et les conséquences.

-soit parce qu'on l'a TOUJOURS été, et là c'est probablement parce qu'on n'a rencontré personne qui ait trouvé grâce à nos yeux. Ce qui est parfaitement compréhensible, je vous l'accorde.

Quoiqu'il en soit, on ne choisit pas de tomber amoureux ou de ne plus l'être, donc on ne choisit pas d'être en couple ou d'être célibataire, épicétou.

Tout ça pour dire que vivre seul, c'est comme le reste, on s'habitue ; parfois même, et c'est mon cas, on y prend, au fur et à mesure, un plaisir immodéré, une liberté inouïe ; le quotidien morose devient une plage de possibilités infinies (enfin... presque) ; on a BESOIN d'être seul, de ne se concentrer que sur soi... personnellement la solitude m'a beaucoup construite.... et surtout, SURTOUT, il n'y a personne pour vous emmerder copieusement alors que vous avez bien mérité d'être tranquille. La solitude est une drogue dure...

Alors bien sûr, il y a accoutumance et il faut augmenter les doses.... jusqu'à refuser totalement d'envisager à nouveau la vie à deux dans un hypothétique futur ; même le plus pur des amours ne change quoi que ce soit à cet état de fait... je dirais même qu'il le renforce, puisque partager le meilleur avec l'être aimé dissuade encore plus de partager un appartement, un compte joint, des factures et des belles-familles. Pourquoi s'infliger tout ça alors qu'on peut entretenir une relation merveilleuse qui permet à chacun de préserver son indépendance, sa respiration propre ?

Et encore, là je ne parle que de l'éventualité d'une vie à deux ; mais avec le temps (va, qui s'en va...), j'en viens même à douter de pouvoir un jour remettre en cause le fragile équilibre, si chèrement acquis, qui repose autour de ma petite personne, pour « m'engager » (quel mot débile) à nouveau dans une relation durable avec un homme, cet animal étrange... Mais ce matin s'est produit une chose inhabituelle : au retour du marché, chargée d'appétissantes provisions, j'ai pensé un instant que pour une fois, j'aurais apprécié une compagnie tendre, complice et aussi gourmande que moi pour ce froid dimanche ; ça n'a duré que quelques secondes, le temps que je réalise que cette compagnie rêvée avait toujours le même visage... de ce visage aussi, il faut que je guérisse.

 

Commentaires

pour malthide je pense que c'est le film "tout pour plaire"!!
j'ai une amie qui a tellement peur d'etre en couple qu'elle decide de rester seule, meme quand ell est amoureuse, elle fait tout pour que la personne se barre. cest devenu triste....

Écrit par : kylia | 12/03/2006

Oui "tout pour plaire" c'est ça ! merci kylia ; je suis bien d'accord, c'est un peu triste... mais difficile de lutter ! et puis parfois, du jour au lendemain... on voit les choses autrement ! la vie n'est pas un long fleuve tranquille, heureusement.

Écrit par : pomme | 12/03/2006

j'en etais sue! j'ai adore ce film et toi ?
oui mais elle se pourri la vie et a force elle attire meme des nazes

Écrit par : kylia | 12/03/2006

oui le film est sympa mais c'est jamais qu'un film... dans la vie, on est comme on est, et on n'y peut pas grand-chose à mon avis... il faut essayer d'assumer c'est tout.

Écrit par : pomme | 12/03/2006

oauis va le dire a mon amie! bref en tout cas ton blog est bien sympathique, tu te plais ici

Écrit par : kylia | 12/03/2006

oauis va le dire a mon amie! bref en tout cas ton blog est bien sympathique, tu te plais ici

Écrit par : kylia | 12/03/2006

merci ! oui c'est sympa de bloguer, pour moi c'est récent mais j'aime bien !

Écrit par : pomme | 12/03/2006

tu vas voir a un moment ca deviendra ta drogue mais ca ira mieux apres

Écrit par : kylia | 12/03/2006

tu me rassures !!! bonne soirée, à + !

Écrit par : pomme | 12/03/2006

Les commentaires sont fermés.