Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/02/2006

Ca faisait quelques temps que ça me démangeait !

Donc je ne résiste plus !

Je me suis pas mal interrogée sur l'utilité, les avantages, les bienfaits d'écrire un blog... Ecrire quoi, à qui, pour quoi faire ? Qui va donc trouver ces lignes dans les profondeurs troubles et insondables de ce gigantesque océan qu'est devenu l'internet ? Personne, peut-être.... à part quelques proches bienveillants qui me jureront sur ce qu'ils ont de plus cher : "c'est trrrrrrop bien, ton blog, continue siteuplé !!!!". Merci d'avance. Et s'il y en a d'autres à qui ça plaît, tant mieux !

Je ne sais pas à quoi ça sert, d'écrire. Je veux dire, écrire l'humeur, la joie ou la colère du jour, pas pondre La critique de la raison pure ou Belle du seigneur (je n'ai lu qu'un des deux, je vous laisse deviner lequel), parce que ça c'est certainement très utile, mais juste décrire et commenter les événements insignifiants, quotidiens et banals qui nous arrivent à tous.... je ne suis vraiment pas persuadée que ma vie présente un quelconque intérêt... ce qui est sûr, c'est qu'écrire, c'est une démarche totalement égoïste, et rien que pour ça c'est déjà très utile finalement.

Bref, inutile de se chercher des justifications fallacieuses et oiseuses (oui j'ai lu le dictionnaire), j'ai envie d'écrire, et il n'y a pas de raison pour que je m'en empêche ! Dont acte.

Juste deux ou trois trucs à propos de moi pour en finir avec cette introduction.

Je suis une fille. Enfin, je suis d'abord un être humain. Je doute beaucoup. Je me pose pas mal de questions. Je suis souvent péremptoire. Je suis drôle (si si, vous allez voir). J'aime les gens. Mais souvent je les trouve exaspérants. A mon avis ceci explique cela. Je suis pessimiste. Je sais qui je suis. Et qui je ne suis pas. Les deux ne sont pas incompatibles. Je n'ai pas de plans. Rendez-vous la prochaine fois...

Spéciale dédicace : à un être cher à mon coeur, qui se reconnaîtra ; il m'a encouragée à sauter le pas, et accessoirement il a inspiré le titre de ce blog.... pour ça aussi, merci.

Commentaires

Bonjour Pomme,
Je ne peux m'empêcher de prendre ton introduction comme tu as souhaité, me semble-t-il, qu'on la prenne : des mots choisis, qui nous disent comment ils ont été couchés là, dans cet ordre, à ce moment et qui, au moins à l'auteur, plaisent ; leur vocation est d'arranger la vie, au sens où l'on s'arrange aussi d'une présence qui ne nous est pas à tout coup plaisante. Tes phrases d'ici sont ce que tu décides de nous découvrir des compromis que tu choisis de passer avec le laid et de ce que tu décide d'élire en beau ; parce que je ne pense pas que tu vas faire beaucoup dans la demi-teinte je suis dans l'impatience de ton prochain billet ...

Écrit par : zulunation | 16/02/2006

Les commentaires sont fermés.